Sommaire général

Transformateurs monophasés

II. Transformateur parfait

2. Mise en équation

b. Intensités

La relation d’Hopkinson pour le circuit magnétique s'écrit `cc R Phi = ``n_1.i_1(t) + n_2.i_2(t) `.

Puisque la réluctance est nulle alors `n_1.i_1(t) + n_2.i_2(t) = 0`

Finalement `i_2(t) = -n_1 / n_2 i_1(t)`

Schéma du transformateur

Si les grandeurs sont sinusoïdales, il est possible d'associer les nombres complexes `ul I_1` et `ul I_2` à `i_1(t)` et `i_2(t)`.

On obtient alors les relations suivantes :

Si `n_1 > n_2` alors la valeur efficace de l'intensité primaire est inférieure à la valeur efficace de l'intensité secondaire. Dans le cas contraire, c'est la valeur efficace du courant primaire qui est inférieure à celle du courant secondaire.