Sommaire général

Machines synchrones

II. Fonctionnement à vide en alternateur

1. Étude qualitative

c. Conclusions

Un enroulement du stator est soumis à l'influence du champ magnétique tournant engendré par le rotor : d'après la loi de Faraday, il apparaît une fém à ses bornes.
En supposant que le champ magnétique est à répartition spatiale sinusoïdale alors le flux embrassé par un enroulement est sinusoïdal et il en est de même pour la fém.

la machine fonctionne en génératrice

Plus l'intensité d'excitation est élevée, plus les valeurs maximales du champ et du flux magnétiques sont élevées, plus la valeur maximale de la fém est élevée.

Plus la vitesse de rotation est élevée, plus les variations du champ et du flux magnétiques sont rapides, plus la valeur maximale et la fréquence de la fém sont élevées .