Sommaire général

Régimes sinusoïdaux

V. Associations de dipôles

2. En parallèle

a. Impédance équivalente

Le schéma ci-dessous représente la mise en parallèle de plusieurs dipôles.

Y1I1Y2I2YnInIU

Les nombres complexes associés aux intensités des courants à travers les dipôles sont liés au nombre complexe associé à la tension et aux admittances complexes par : `ul I_1 = ul Y_1. ul U`, `ul I_2 = ul Y_2. ul U`, ..., `ul I_n = ul Y_n. ul U`

D'après la loi des nœuds, l'intensité à travers l'association est égale à la somme des intensités à travers les dipôles soit `ul I = ul I_1 + ul I_2 + ... + ul I_n`

Ce qui donne `ul I = ul Y_1. ul U + ul Y_2. ul U + ... + ul Y_n. ul U = (ul Y_1 + ul Y_2 + ... + ul Y_n). ul U`

Cette association forme un dipôle dont l'admittance complexe équivalente est notée `ul Y_"eq"` et égale à `ul Y_"eq" = ul Y_1 + ul Y_2 + ... + ul Y_n`

Les admittances complexes des dipôles connectés en parallèle s'additionnent.

Comme l'impédance est égale à l'inverse de l'admittance, l'impédance complexe équivalente de dipôles en parallèle est reliée aux impédances complexes des dipôles par `1/ul Z_"eq" = 1/ul Z_1 + 1/ul Z_2 + ... + 1/ul Z_n`