Sommaire général

Redressement commandé

II. Pont complet triphasé

2. Intervalles de conduction

a. Commutateur à cathodes communes

L'angle de retard à l'amorçage des thyristors est noté `psi`. Les graphiques sont dessinés en faisant le changement de variable `theta = omega t`.

Les thyristors T1, T2 et T3 forment un commutateur à cathodes communes ou commutateur « plus positif » : s'ils étaient des diodes, la diode passante serait celle dont l'anode est reliée à la tension la plus grande.

(rad)02 πv1(t)v2(t)v3(t)
T1T2T3T4T5T6v1(t)v2(t)v3(t)Icuc(t)

À l'instant `T/12` correspondant à l'angle `pi/6" rad"`, c'est la tension `v_1(t)` qui devient la plus grande, c'est donc à partir de cet instant que le retard à l'amorçage du thyristor `"T"_1` est compté. On détermine en procédant de même les instants d'amorçage du thyristor `"T"_2` et du thyristor `"T"_3`.

Le thyristor `"T"_1` est amorcé avec un retard `psi` par rapport à l'instant pour lequel il deviendrait passant s'il était une diode ; il se bloque lorsque le thyristor `"T"_2` est amorcé. Le thyristor `"T"_1` est passant de `(pi/6 + psi)" rad"` à `({5 pi}/6 + psi)" rad"`.

Un raisonnement identique montre que le thyristor `"T"_2` est passant de `({5 pi}/6 + psi)" rad"` à `({3 pi}/4 + psi)" rad"` et que le thyristor `"T"_3` est passant de `({3 pi}/4 + psi)" rad"` à `({13 pi}/12 + psi)" rad"`

Remarque : chaque thyristor est passant pendant un tiers de la période `T` du réseau.