Sommaire général

Circuits magnétiques

II. Théorème d'Ampère

1. Excitation magnétique

La configuration du circuit magnétique et la présence d'éléments ferromagnétiques ou ferrimagnétiques entraîne une différence des caractéristiques du champ magnétique : une même sollicitation entraîne un champ magnétique différent.

Pour représenter la sollicitation, on utilise un vecteur noté `vec(H)` et appelé excitation magnétique. La réponse correspond au champ magnétique `vec(B)`.

`vec(B)=mu.vec(H)`

Le vecteur `vec(H)` a la même direction que le vecteur `vec(B)`,
Ils sont de même sens si `mu` est positive, de sens contraires sinon,
Le module de `vec(H)` s'exprime en A/m

`mu` est la perméabilité magnétique du matériau.

Pour le vide ou l'air, la perméabilité magnétique `mu = mu_0 = 4 pi 10^-7 " SI"` .

Pour les autres matériaux, on introduit la perméabilité relative qui permet de comparer les performances du matériau avec celles du vide ou de l'air : `mu = mu_0.mu_r`.

Pour certains matériaux, `mu` est très grand devant `mu_0`.

Si `mu` ne dépend pas de l'excitation magnétique, le matériau est dit linéaire ; si `mu` dépend de l'excitation magnétique le matériau est dit non linéaire.