Sommaire général

Aspect énergétique

III. Énergie mécanique

2. Cas où il n'y a pas de frottements

L'énergie mécanique reste constante, la variation d'énergie cinétique est l'opposée de la variation d'énergie potentielle.

Dans la relation `E_"m" = E_"c" + E_"p"`, si `E_"c"` augmente alors `E_"p"` diminue et réciproquement

Exemple

Un solide de masse `m` est immobile en haut d'un plan incliné à une altitude `h` : son énergie cinétique est nulle et son énergie potentielle est égale à `E_"p" = m g h` ; l'énergie mécanique est donc égale à `E_"m1" = m g h`

Lorsque le solide arrive en bas du plan incliné, son énergie potentielle est nulle et son énergie cinétique est égale à `E_"c" = 1/2 m v^2`. Comme il n'y a pas de frottements, l'énergie mécanique du solide n'a pas varié : `E_"m1" = E_"m2"` donc `m g h = 1/2 m v^2`.

Si le trajet se poursuit sur un plan horizontal, le solide ne s'arrêtera jamais ...