Sommaire général

Machines synchrones

VI. Modèle de la réactance synchrone

2. Établissement du modèle

b. Fém résultante

Le flux `Phi_I (t)`, s’il était seul, engendrerait aux bornes d’un enroulement statorique une fém `e_"I"(t) = - {d Phi_I(t)} / dt` soit en notation complexe `ul E_I = - j L omega ul I`.

La composition du flux à vide et de celui du à la réaction magnétique de l’induit donne le flux résultant. Ce flux résultant engendre une fém `e_"r" (t)` aux bornes d’un enroulement.

Les nombres complexes associés aux fém sont reliés par `ul E_"r" = ul E_"v" + ul E_I`.

Puisque `ul E_I = - j L omega ul I` alors `ul E_"r" = ul E_"v" - j L omega ul I`