Sommaire général

Machines asynchrones

VII. Fonctionnement en génératrice

1. Réversibilité

L'étude porte sur une machine asynchrone dont le schéma équivalent pour une phase est représente ci-dessous.

La tension et l'intensité sont orientées avec la convention récepteur. La puissance au stator s'écrit :

` P_"s" = 3 V_"s" I_"s" cos phi_"s" `

La grandeur `V_"s"` est la valeur efficace des tensions simples statoriques et `I_"s"` est l'intensité efficace des courants statoriques : ces deux valeurs sont obligatoirement positives.

Le signe de la puissance ` P_"s"` dépend donc de `cos phi_"s"`.

VsIsIs0LmRgLIst

On observe sur le diagramme vectoriel ci-contre que le signe de l'angle `phi_"s"` est le même que celui du glissement.

Si `g>1` alors la vitesse est négative et le couple électromagnétique est positif : la machine fonctionne en génératrice frein.

Dans tous les cas `sin phi_"s"` est positif, le schéma équivalent étant orienté avec la convention récepteur, la machine « consomme » de la puissance réactive qu'elle fonctionne en moteur ou en génératrice.

Glissement :

Votre navigateur ne supporte pas le HTML Canvas.