Sommaire général

Régimes sinusoïdaux

II. Pourquoi étudier les régimes sinusoïdaux ?

3. Un régime périodique est la superposition de plusieurs régimes sinusoïdaux

Un régime périodique peut être représenté comme une superposition de régimes sinusoïdaux.

Reconstitution d'une grandeur périodique

Le graphe ci-dessous représente une tension périodique `u(t)` de période `T` .

En additionnant des sinusoïdes de fréquences multiples de `f` et d'amplitudes et phases à l'origine convenablement choisies, on reconstitue la tension périodique.

Ajouter la sinusoïde de fréquence 150Hz

Détermination de l'intensité

Un dipôle alimenté par la tension `u(t)` est parcouru par un courant périodique d'intensité instantanée `i(t)` et de fréquence `f`.

Si ce dipôle est linéaire, il est possible de déterminer l'intensité qui circulerait pour chaque tension sinusoïdale supposée seule : pour la tension sinusoïdale de fréquence `n.f`, l'intensité du courant est sinusoïdale de fréquence `n.f` et sa valeur instantanée est notée `i_n(t)`.

L'addition des intensités sinusoïdales permet de reconstituer l'intensité `i(t)` : `i(t) = i_1(t) + i_2(t) + i_3(t) + ...`.