Sommaire général

Induction électromagnétique

II. Mise en équation

1. Loi de Faraday

On considère un circuit électrique soumis à l'influence d'un flux variable `Phi(t)`.

La force électromotrice qui apparaît aux bornes de ce circuit est donnée par la relation `e(t) = - {"d" Phi(t) } / {"d" t}`

La grandeur `{"d" Phi(t) } / {"d" t}` représente la dérivée du flux magnétique par rapport au temps.

Le signe « - » apparaissant dans la relation est lié au choix de la convention d'orientation suivante :

On considère le circuit formé par la spire représentée ci-contre.

L'orientation choisie pour le contour délimitant la surface permet de déterminer le sens du vecteur surface et donc le signe du flux lorsqu'un champ magnétique est présent.

S'il existe un courant induit, il est compté positif dans le sens de l'orientation du contour ; le dipôle constitué par la spire est orienté avec la convention générateur d'où le sens de la fém induite `e(t)`.