Sommaire général

Champs magnétiques tournants

I. Principe des moteurs alternatifs

2. Moteur asynchrone

Description

Un cylindre métallique pouvant tourner autour d'un axe est placé entre les deux branches d'un aimant permanent en U pouvant tourner autour d'un axe vertical.

Observation

Lorsque l'aimant permanent est mis en rotation, le cylindre métallique se met à tourner à une vitesse inférieure à celle de l'aimant. Les mouvements de l'aimant en U et du cylindre métallique sont asynchrones.

Interprétation

Lorsque l'aimant en rotation tourne, le cylindre métallique est soumis à l'influence d'un champ magnétique variable. Sous l'influence de ce champ variable, il y a création de courants induits (courants de Foucault) dans le cylindre. D'après la loi de Lenz, ces courants induits s'opposent par leurs effets à la cause qui leur a donné naissance : le cylindre se met en rotation pour ne plus être soumis à un champ variable.

Si la vitesse du cylindre atteignait celle de l'aimant en U, il n'y aurait plus de courants induits et le cylindre ralentirait : la vitesse de rotation du cylindre est donc comprise entre 0 et la vitesse de l'aimant en U.