Sommaire général

Machines asynchrones

III. Bilan de puissance

1. Recensement des pertes

d. Pertes dans le fer au rotor

Elles regroupent les pertes par hystérésis et par courant de Foucault dans les masses métalliques du rotor.

Ces pertes dépendent de la fréquence des courants rotoriques :

La fréquence `f_"r"` des courants rotoriques est reliée à celle des courants statoriques par `f_"r" = gf` avec `g` le glissement. Le glissement étant généralement faible, la fréquence des courants rotoriques l'est aussi et il en est de même pour les pertes dans le fer au rotor.

Ces pertes sont généralement négligées.