Sommaire général

Machines synchrones

V. Bilan de puissance et rendement

1. Recensement des pertes

b. Pertes par effet Joule au rotor

Les pertes par effet Joule au rotor sont dues à la circulation du courant dans l'enroulement rotorique (il n'y en a pas si le rotor est constitué d'aimants permanents).

La résistance de l'enroulement rotorique est notée `R_"e"`, l'intensité (continue) rotorique est notée `I_"e"` et la tension aux bornes de l'enroulement rotorique est notée `U_"e"`. Ces trois grandeurs sont reliées par `U_"e" = R_"e" . I_"e"`

Les pertes par effet Joule dans le rotor s'écrivent `P_"jR" = U_"e".I_"e" = R_"e".I_"e"^2`.

La détermination des pertes par effet Joule au rotor se fait à partir de la connaissance de la résistance rotorique (mesure à chaud) et de l'intensité efficace du courant d'excitation.
Ou bien en mesurant (toujours à chaud) l'intensité et la tension pour l'enroulement rotorique.