Sommaire général

Redressement commandé

I. Étude des ponts monophasés

2. Pont mixte symétrique

a. Intervalles de conduction

Le schéma comporte deux thyristors à cathodes communes et deux diodes à anodes communes.

Les thyristors sont commandés avec un angle de retard à l'amorçage noté `psi`. Les graphiques sont dessinés en faisant le changement de variable `theta = omega t`.

La diode `"D"_1` est passante lorsque la tension `v(theta)` est négative ; la diode `"D"_2` est passante lorsque la tension `v(theta)` est positive.

S'il était une diode, le thyristor `"T"_1` deviendrait passant lorsque la tension `v(theta)` devient positive. C'est à partir de cet instant que son retard à l'amorçage est compté.

S'il était une diode, le thyristor `"T"_2` deviendrait passant lorsque la tension `v(theta)` devient négative. C'est à partir de cet instant que son retard à l'amorçage est compté.

Le thyristor `"T"_1` devient passant à l'instant correspondant à l'angle `psi`. À l'angle `pi`, la diode `"D"_1` devient passante car la tension `v(theta)` devient négative et ceci entraîne le blocage de la diode `"D"_2 `. Le thyristor `"T"_2` n'étant pas encore amorcé, c'est le thyristor `"T"_1` qui assure la continuité du courant : il est donc passant de `psi` à `pi + psi`

Un raisonnement identique montre que le thyristor `"T"_2` est passant de `pi + psi` à `2 pi + psi`.

T1T2D1D2v (t)Icuc(t) πψπ + ψ(θ)02 πv(θ)-v(θ)T1T2D1D2