Sommaire général

Machines synchrones

IV. Couplage sur un réseau de fréquence fixe

1. Position du problème

Le couple à l’arrêt d’une machine synchrone est nul car

Lors de la connexion du stator au réseau de fréquence `f`, le champ tournant statorique tourne à la vitesse `Omega_"s"` .

La vitesse du champ tournant rotorique est nulle car le rotor est arrêté.

Les deux champs tournants ne sont pas synchrones, il n’y a pas de couple à l’arrêt.

Une machine synchrone ne peut donc pas être démarrée en moteur en alimentant l'enroulement d'excitation et en reliant ses enroulements statoriques à un réseau de fréquence fixe.