Sommaire général

Mécanique des fluides

VI. Dimensionnement de pompes

2. Point de fonctionnement

Hauteur manométrique

La hauteur manométrique `h` d’une pompe correspond à l’énergie fournie par la pompe à l’unité de poids du liquide qui la traverse. Si `h_"A"` est la hauteur du fluide à l’orifice d’aspiration et `h_"R"` la hauteur du fluide à l’orifice de refoulement, la hauteur manométrique de la pompe est : `h = h_"A" + h_"R"`.

Hauteur manométrique totale d'une pompe

La hauteur manométrique totale est la somme des hauteurs géométriques d'aspiration et de refoulement, des pertes de charge et de la pression utile que doit vaincre la pompe. La courbe ci-dessous représente l'évolution de la HMT d'une pompe en fonction du débit. La pression, exprimée en mCE diminue avec le débit.

Courbe pression-débit
Extrait d'une documentation Leroy somer

Détermination du point de fonctionnement

Pour déterminer le point de fonctionnement de la pompe, il faut connaître la caractéristique de « charge en fonction du débit » de l'installation. Elle tient compte des hauteurs géométriques, des pertes de charge et de la pression utile en sortie.

La courbe en noir est un exemple de l'évolution de la charge en mCE en fonction du débit :

Courbe pression-débit
Extrait d'une documentation Leroy somer

Le point d'intersection entre les caractéristiques de la pompe et celle de l'installation est le point de fonctionnement de la pompe, on peut y lire le débit et la hauteur manométrique.