Sommaire général

Machines synchrones

IX. Réglages des puissances

1. Droites d'équipuissances

Cette étude est conduite en négligeant les résistances et inductances de fuite statoriques. Le schéma équivalent fait apparaître la fém à vide et la réactance synchrone, il est orienté avec la convention générateur.

Le diagramme ci-contre représente le diagramme vectoriel pour un point de fonctionnement quelconque.

Les points O, M, H et K sont placés sur le diagramme. Les points O et M correspondent respectivement aux extrémités des vecteurs `ul V` et `ul E_"v"`. Le point H est la projection de M sur la verticale passant par O et le point K la projection de M sur l'axe horizontal passant par O.

Votre navigateur ne supporte pas le HTML Canvas.

Déplacer le curseur pour faire varier le déphasage à puissance active constante.

Déplacer le curseur pour faire varier le déphasage à puissance réactive constante.