Sommaire général

Circuits magnétiques

III. Réluctance d'une portion de circuit magnétique

2. Associations de réluctances

b. En parallèle

Le schéma ci-contre représente un circuit magnétique constitué de trois colonnes.

Un bobinage de `N` spires parcouru par le courant d’intensité `I` est placé sur l’une des colonnes. Le même matériau est utilisé sur chaque portion : la perméabilité est constante. Toutes les portions du circuit magnétique ont même section.

Association parallèle de réluctances

Il est possible de décomposer ce circuit en sept réluctances selon le schéma ci-dessous : les trois colonnes ont une réluctance `cc(R)_2`, les quatre parties horizontales une réluctance `cc(R)_1`.

Association parallèle de réluctances

Le schéma équivalent électrique est tracé ci-contre. Les réluctances des colonnes externes étant en série, il est possible de les remplacer par une seule. Cette simplification donne le schéma en bas à droite. On peut écrire : `cc(F) = cc(R)_2.Phi_1 = cc(R)_4.Phi_2`
Or `Phi = Phi_1 + Phi_2` d’après la loi de conservation du flux donc : `Phi=(1/cc(R)_2+1/cc(R)_4).cc(F)`

Association parallèle de réluctances
Association parallèle de réluctances

L’inverse de la réluctance équivalente à une association en parallèle est égale à la somme des inverses des réluctances (comme pour les résistances).