Sommaire général

Champs magnétiques tournants

II. Champ magnétique tournant

2. Répartition sinusoïdale

Observateur mobile et rotor fixe

Un observateur se déplace autour d'un rotor immobile comprenant deux pôles. La position de l'observateur par rapport à un axe fixe est repérée par un angle noté `alpha`.

La représentation de l'excitation magnétique en fonction de `alpha` a une allure sinusoïdale : la répartition spatiale est sinusoïdale.

Si le rotor comportait quatre pôles, il y aurait deux maxima et deux minima lorsque l'observateur a parcouru un tour soit `2pi" rad"`.

La phase à l'origine de cette représentation dépend de la position de l'observateur qui a été choisie comme référence.

t0H(α)(A/m)

Sur la figure ci-contre, l'excitation magnétique en un point est représentée par un vecteur radial

Les modules des vecteurs évoluent sinusoïdalement.

Votre navigateur ne supporte pas le HTML Canvas.

Observateur fixe et rotor mobile

Un rotor comportant `p` paires de pôles est en rotation autour d'un axe à la vitesse angulaire ` Omega ` constante.

Un observateur fixe est soumis à une excitation magnétique périodique dont la représentation en fonction du temps est sinusoïdale : la répartition instantanée est sinusoïdale.

Selon la position de l'observateur, la phase à l'origine de la courbe représentative est différente.

Votre navigateur ne supporte pas le HTML Canvas.

Animation

t0H(t)(A/m)T

La période `T` est la période « magnétique », la courbe en rouge correspond à un observateur placé sur la verticale, la courbe en vert correspond à un observateur placé sur le repère noir.