Sommaire général

Machines asynchrones

VI. Démarrage et variation de vitesse

5. Variation du nombre de pôles

Le couple électromagnétique en fonction du glissement est donné par la relation :

`C_"em" ={3 p V_"s"^2} / {2 pi f} { R / g }/ {(R / g)^2+ (L omega)^2} `

En modifiant le nombre de paires de pôles `p` de la machine, on modifie sa vitesse de synchronisme `Omega_"s"`` = {2 pi f}/p` ou `n_"s"`` = {60 f}/p`.

Le stator de la machine est constitué de six enroulements qui peuvent être couplés pour donner un nombre de paires de pôles « simple » ou « double » : on obtient des machines pouvant fonctionner à deux vitesses.

Les trois graphiques sont issus d'une documentation Leroy-Somer.

Couplage pour vitesse supérieure

Les schémas ci-dessous représentent le couplage des enroulements d'une machine :

Couplage pour vitesse supérieure

« Faible » nombre de pôles

Couplage pour vitesse inférieure

« Grand » nombre de pôles