Sommaire général

Machines asynchrones

VI. Démarrage et variation de vitesse

3. Action sur la résistance rotorique

Le couple électromagnétique en fonction du glissement est donné par la relation :

`C_"em" ={3 p V_"s"^2} / {2 pi f} { R / g }/ {(R / g)^2+ (L omega)^2} `

La résistance des enroulements rotoriques est variable.

Les graphiques ci-contre représentent l'évolution du couple électromagnétique `C_"em"` et de l'intensité efficace `I_"s"` des courants statoriques en fonction de la vitesse de rotation `n`.

Résistance des enroulements rotoriques :

Type de charge :

Couple constant : - Couple quadratique

`C = " N.m"`

Mémoriser la dernière caractéristique

Votre navigateur ne supporte pas le HTML Canvas.
Votre navigateur ne supporte pas le HTML Canvas.

Caractéristiques de la machine utilisée pour le tracé des courbes :

Les pertes dans le fer et les pertes par effet Joule au stator sont négligées,
les fuites de flux statoriques sont négligées.

Inductance magnétisante : `L_"m" = 0,265" H"`,

Résistance rotorique ramenée au stator : `R = 2 Omega` à `R = 10 Omega`

Inductance de fuites rotorique ramenée au stator : `L = 30" mH"`

VsIsIs0LmRgLIst